Voici un bref aperçu du talent des gens de chez-nous, un sens de l’entraide sans compter, tant des autorités, des membres et non-membres, des entrepreneurs, des entreprises, des efforts de tous les instants à la réalisation d’un tel projet de Club de voile.

Capitainerie circa1960

L’esprit de collaboration

C’est vrai, en résumé ce club n’existerait pas si ce n’était de toute la collaboration et des efforts de chacun. Toute cette passion, cet amour de la nature, du grand air, cette envie de vivre (un peu comme nos ancêtres) sans égard aux différences réunies ont permis de créer un havre de paix.

Bravo à tous!

Il est aussi difficile de passer sous silence d’autres personnages qui ont marqué notre environnement:

qu’on pense à Étienne Dubreuil et Richard Walker, auteurs de la charte des 25 premières années.

– à Gordon Campbell, instigateur de certaines infrastructures du port, tel qu’un treuil manuel servant à sortir les bateaux par la rampe bétonnée, un premier ponton pour les quillards et son hangar vert qu’on utilise encore aujourd’hui.

– à Ewan Orr, membre très actif, initie les membres aux manœuvres des dériveurs et à leurs secrets. La compagnie Drummond McCall inc. de Lachine, où il est employé, nous construit deux pontons en aluminium toujours opérationnels. En 1962, le premier comité des dames est fondé suite à une fête donnée en l’honneur de Ann et Ewan.

– à Bob Legge, conseiller légal juridique pour le club depuis plusieurs années, qui embrasse toute les causes légales.

– à Sara Swan, première organisatrice du comité des dames, et toutes celles qui y adhèrent ajoutent non seulement des bras pour le club, mais aussi toute la créativité, l’imagination et l’effort à ce que règne auprès des membres une ambiance fort chaleureuse.

– à Anneke Prat, qui dans les dix premières années, s’occupe de l’aménagement floral autour de notre pavillon .

– à Marcel Corthésy pour la fabrication des chaises de jardin.

– à Jacques Leblanc dans les années 1980-1981, pour son travail incessant à la régie des bâtiments et terrains.

– à Doug Ball pour ses deux années comme commodore et à ses efforts, son enthousiasme et tout le succès remportés pour la mise en oeuvre des régates.

– à Ingo Pasold pour son implication., il convainc l’entrepreneur du chantier de construction de l’hôpital des Vétérans de transporter du matériel rocheux sur notre site pour combler les dépressions ce qui améliore grandement les bases de notre stationnement. Il voit à la réfection des différents ouvrages et structures du port et avec Chuck Mathieu un excellent travail est accompli au maintien des bateaux de service du club.

Une prévision sur dix ans

En 1969, Russell Park forme un comité de trois membres qui a comme mandat de réviser les règlements du Club de voile Senneville. Tom Donald, Bob Legge et Kock Hove poussent l’initiative jusqu’à faire une projection sur l’augmentation du nombre de membres, des revenus et des dépenses. La prévision pour les nouveaux membres est juste et appréciée, quant au budget, l’inflation de la fin des années 1970 n’est évidemment pas prévue.